Comment Amazon et l’industrie des technologies simplifient la formation

Amazon est sur le point de réaliser sa plus grosse commande à ce jour : un programme de recyclage gratuit pour un tiers de sa main-d’œuvre. Les programmes universitaires d’entreprise comme celui d’Amazon ouvrent aux individus des possibilités sans précédent de progresser et de réussir, sans le fardeau de la dette étudiante.

services
NOUS AVONS AIDÉ DES MILLIONS DE PERSONNES À TROUVER UN NOUVEL EMPLOI.

Laissez-nous vous aider à trouver votre prochaine grande opportunité.

Lire la suite

La livraison n’est pas le seul service gratuit d’Amazon.

Dans le cadre de sa campagne Upskilling 2025, le géant de la vente en ligne s’est engagé à consacrer 700 millions de dollars à la reconversion d’environ un tiers de ses employés.

Des programmes comme l’Amazon Technical Academy et la Machine Learning University formeront ceux qui possèdent ou non une formation technique dans des domaines généraux et des services spécifiques à Amazon. Même d’anciens professeurs ont été désignés pour dispenser certains de ces cours.

Les entreprises technologiques adoptent le modèle universitaire et l’optimisent pour leurs propres besoins en main-d’œuvre. Elles peuvent profiter aux travailleurs de deux grandes façons.

Sur le plan financier. Avec 2 858 dollars qui viennent s’accumuler chaque seconde à la dette totale des étudiants des États-Unis, la gratuité de l’enseignement technique est avant tout un attrait pour les membres actuels et futurs de la population active. Or, Amazon pourrait bien être le début d’une réaction en chaîne. En effet, Google propose déjà un cours gratuit de marketing numérique, et AT&T dispose de son propre réseau de formation.

Sur le plan temporel. Les entreprises technologiques imposant un rythme d’innovation toujours plus soutenu, les universités peuvent éprouver des difficultés à suivre le rythme. Les Américains qui cherchent à obtenir un diplôme peuvent passer en moyenne cinq ans à apprendre des langages de programmation qui pourraient facilement être dépassés par les programmes d’études renouvelés des entreprises technologiques. Travailler pour une entreprise comme Amazon ou Google peut faire gagner de précieuses années en classe.

Avec 70 % des Américains favorables aux programmes de formation des employeurs, Amazon ne se contente pas de maintenir ses propres marges de productivité, mais satisfait également l’appétit de la main-d’œuvre pour le recyclage sur le lieu de travail. De plus, compte tenu des offres de travail respectives des concurrents, de nouvelles possibilités de formation sont très certainement envisageables. Dans l’ensemble, le modèle de l’université d’entreprise a introduit une filière simplifiée pour l’éducation et l’emploi, qui profite à la fois à l’entreprise et au travailleur.

À propos de l’auteur

Kenneth Vesey poursuit un cursus de premier cycle à l’université de Fordham en vue d’obtenir une licence en psychologie et une mineure en marketing. Avec une formation en musique irlandaise et en rhétorique compétitive, Kenny est particulièrement intéressé par l’expression créative comme moyen d’autonomiser les individus sur le lieu de travail et de transformer les entreprises à l’échelle. Communiquez avec lui sur LinkedIn.

Partager cet article

Découvrez comment LHH peut vous aider à gérer votre carrière.

Nous pouvons vous aider à bâtir votre projet de carrière et à identifier la prochaine grande étape. Communiquer avec nous
Déjà inscrit? Continuez sur register.lhh.com. Afficher le site