Comment le coaching de leadership peut-il transformer votre lieu de travail pour le meilleur?

Le coaching de leadership peut être la clé pour rendre un lieu de travail plus agréable, plus sain et plus sécuritaire. Dans cet article, nous explorons la manière dont le coaching de leadership peut transformer les entreprises.

Jennifer Fickeler, Ph.D., PCC, vice-présidente directrice, Master Coach mondial, LHH
Voir les talents d’une toute nouvelle façon

Tirez parti de toute la puissance de votre main-d’œuvre

Communiquer avec nous

Comment le coaching de leadership peut-il transformer votre lieu de travail pour le meilleur?

Le coaching de leadership pourrait-il être le chaînon manquant dans nos efforts pour créer un lieu de travail plus agréable, plus sain et plus sécuritaire?


De prime abord, la relation entre le coaching et le bien-être au travail peut ne pas sauter aux yeux. La plupart des professionnels des ressources humaines sont parfaitement au courant des avantages du coaching, depuis les membres de la direction jusqu’aux gestionnaires de première ligne. Le coaching peut accroître l’efficacité et la productivité de vos dirigeants, améliorer les taux de mobilisation et produire de meilleurs résultats.


Cependant, lorsque la discussion se tourne vers le bien-être physique et psychologique des employés, il est rarement question de coaching.


Les meilleures pratiques en matière de bien-être sont en grande partie centrées sur ce que chaque employé peut faire pour favoriser sa santé physique et psychologique. La blogosphère regorge de suggestions sur les façons de maintenir un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée, de manger sainement, de faire plus d’exercices, et d’améliorer la qualité de son sommeil. Les organisations s’efforcent de rehausser les avantages sociaux offerts aux employés, de réaliser des sondages sur la mobilisation, et de proposer des conseils sur la santé physique et psychologique, ainsi que le bien-être.


Cependant, peu d’attention est portée sur les facteurs qui engendrent un milieu de travail dangereux et malsain. Si les organisations se penchaient sérieusement sur ceux-ci, elles constateraient probablement que le leadership toxique est l’une des principales causes du mal-être au travail.


Que ce soit dans le cadre de vastes enquêtes auprès des employés ou de recherches universitaires approfondies, il est clairement établi que la culture du leadership peut générer ou détruire le bien-être au travail. Un bon leader, compétent et capable de faire preuve d’intelligence émotionnelle, peut rendre les employés plus productifs, plus mobilisés et plus loyaux envers leurs employeurs.


Un leader médiocre ou toxique nuit à la productivité et à la mobilisation des employés, et les pousse à partir pour occuper un emploi dans une autre organisation. Il peut également les rendre physiquement et psychologiquement malades. Une analyse des recherches menées par l’American Psychological Association a révélé que les dirigeants toxiques peuvent être associés à toutes sortes de problèmes, de l’hypertension à une augmentation des troubles psychologiques comme la dépression, l’anxiété et une mauvaise estime de soi.


Mais que signifie « toxique », exactement?

Les psychologues en milieu de travail ont établi une liste des caractéristiques d’un leader toxique : un manque de compassion et d’empathie; un individu narcissique et préoccupé uniquement par sa propre réussite; un manque d’écoute des personnes qu’il dirige; et une forte tendance à recourir à la colère et à un langage violent pour imposer son point de vue. Les leaders toxiques ne sont pas toujours des tyrans; certains peuvent tourmenter les employés simplement en les ignorant et en accordant plus d’attention aux autres.


Si ce type de comportement constitue en soi une menace pour la santé mentale et le bien-être, il peut également amener les employés à se traiter de la même façon entre eux. En effet, si vous êtes maltraité ou tyrannisé par un patron, vous serez plus enclin à abuser ou à tyranniser l’un de vos collègues.


Bien qu’il s’agisse d’une problématique complexe, le leadership toxique est, à bien des égards, cultivé par une formation et un développement médiocres ou insuffisants. Bien sûr, il y aura toujours des leaders qui ignoreront les conseils amicaux sur la manière de créer un milieu de travail psychologiquement sain. Mais bien trop souvent, le développement du leadership, dispensé de façon peu méthodique ou irrégulière, ne suffit pas pour remédier aux comportements toxiques.


Comment le coaching permet-il d’instaurer une culture de leadership qui génère un milieu de travail plus sécuritaire et plus sain? Seul le coaching permet de retirer les quatre avantages suivants lorsqu’il est question de leadership toxique.


Le coaching aide à aligner les leaders et la culture de leadership. Même dans les organisations qui se fixent des objectifs élevés en matière de culture de leadership, les comportements toxiques se perpétuent, car personne ne s’y attaque directement. Les évaluations de rendement se concentrent souvent uniquement sur les résultats financiers, en ignorant la façon dont les dirigeants ont obtenu de tels résultats. Le coaching permet de s’assurer que le comportement des leaders est aligné sur la culture de leadership, et peut aussi faire en sorte que les leaders soient imputables pour leur comportement.


Le coaching aide les leaders toxiques à se voir comme les autres les perçoivent.  Bien que chacun d’entre eux soit un cas particulier, de nombreux leaders toxiques partagent la même faiblesse : ils sont incapables de voir les conséquences de leur comportement sur les personnes qu’ils dirigent. Ce manque de conscience de soi peut être particulièrement dangereux si les leaders génèrent des résultats positifs pour leur entreprise, malgré un comportement répréhensible. Le coaching peut aider les leaders toxiques à affronter la vérité sur leur comportement et l’impact qu’il a sur les autres.


Le coaching aide les leaders à apprendre et à mettre en pratique des compétences générales pour désamorcer leurs tendances toxiques. Bien trop souvent, les nouveaux leaders apprennent sur le tas et n’ont guère l’occasion de connaitre et de mettre en œuvre les meilleures pratiques. Le coaching permet aux leaders d’acquérir des compétences générales comme l’écoute, l’empathie et la compassion. Par ailleurs, il fournit aussi une opportunité de mettre en pratique et de répéter ces comportements jusqu’à ce qu’ils deviennent une seconde nature. Ainsi, de nouvelles compétences et façons de penser deviennent de plus en plus intégrées dans le style et le ton du leader.


Le coaching aide les leaders en difficulté à désapprendre les mauvaises habitudes acquises tout au long de leur parcours. Il est certain que nous adoptons tous des comportements et des façons de penser transmis par ceux qui nous ont dirigés tout au long de notre vie. Cependant, il arrive souvent que ces habitudes et ces traits de caractère soient en fait assez négatifs, voire destructeurs. Le coaching aide non seulement les leaders à adopter l’approche la plus efficace et la plus constructive pour diriger les gens, mais il peut également créer une occasion de désapprendre les mauvaises habitudes acquises tout au long de notre parcours.


Quel que soit son type ou sa taille, toutes les entreprises souhaitent que leurs employés puissent travailler dans un environnement sain et sécuritaire. Dans la plupart des cas, vos leaders feront la différence entre un milieu de travail accueillant, performant et gratifiant, et un autre profondément malsain. Si vous avez des leaders toxiques qui sont libres d’agir en toute impunité dans votre organisation, le coaching constituera une très grande partie de la solution.

Partager cet article

Vous souhaitez découvrir des moyens judicieux pour stimuler la performance de votre entreprise?

Nous pouvons vous aider à saisir l’opportunité. Prenez contact
Nous avons plus de 380 bureaux à travers le monde pour vous servir. Trouvez un bureau