egalite femme homme

L’essor des salariés boomerang

Article

Salariés boomerang, revenants, appelez-les comme vous voulez, mais ils sont de plus en plus nombreux.  Répondant à la définition « salariés qui ont quitté une entreprise pour un motif quelconque et qui réintègrent la même entreprise ultérieurement », ils constituent une réserve de talents que les entreprises confrontées à une pénurie de compétences et de talents ne peuvent ignorer.

D’après une enquête de Kronos qui a sondé plus de 1 800 professionnels RH, 76 % déclarent qu’ils acceptent davantage de recruter des salariés boomerang aujourd'hui que par le passé ; et près de 40 % des salariés déclarent qu’ils pourraient envisager de retourner dans une entreprise dans laquelle ils ont précédemment travaillé. Au cours des cinq dernières années, 85 % des professionnels RH ont déclaré avoir reçu des candidatures d’anciens salariés, et 40 % déclarent que leur entreprise a recruté environ la moitié de ces anciens salariés ayant envoyé une candidature.

Les avantages du boomerang

Steve Jobs est peut-être le boomerang le plus célèbre, recruté à nouveau 12 ans après avoir été renvoyé d’Apple. Tous les salariés n’atteindront pas son niveau et son succès, mais il ne fait aucun doute que revenir en boomerang dans une entreprise apporte des avantages aussi bien à l’employeur qu’au salarié. L’avantage le plus évident, c’est la réduction du risque. Oui, les choses peuvent très bien avoir évolué pendant la période de séparation, mais la peur de l’inconnu est tout de même réduite des deux côtés.  La vitesse à laquelle le salarié est susceptible d’être pleinement fonctionnel et productif sera probablement accélérée.  D’après un article de HBR intitulé « Cultiver les anciens salariés », entre la réduction des efforts nécessaires au recrutement et à la formation des anciens salariés, et le raccourcissement de leur période d’intégration et de leur délai de pleine productivité, les entreprises peuvent espérer réduire leurs coûts de 50 % par recrutement en recrutant un boomerang plutôt qu’un candidat ordinaire. Il ne fait aucun doute non plus que l’impact sur votre image de marque de bon employeur sera positif. Quand un salarié, qui a eu une expérience de collaboration avec d’autres entreprises, fait le choix d’envoyer à nouveau une candidature dans une entreprise dans laquelle il a déjà travaillé, cela ne peut que donner une bonne image de cette celle-ci.

Rupture en pleine conscience

Il existe autant de motifs expliquant le départ d’un salarié d'une entreprise qu'il existe de salariés.  Chacun a sa propre histoire, parfois ce sont eux qui prennent la décision de partir, parfois leur poste a été supprimé par licenciement et la décision n’était pas la leur au départ. Quel que soit le motif, un salarié n’envisagera de revenir dans une entreprise que s'il l’a quittée en bons termes.  La « rupture en pleine conscience » est une expression que les stars hollywoodiennes ont rendu célèbre, mais le concept qu’elle véhicule est bénéfique pour tous lorsqu’on l’applique au contexte d’une relation qui prend fin entre un employeur et un salarié.

Bien que la confiance et le soutien soient nécessaires tout au long de la période de collaboration du salarié avec une entreprise, l’importance de ces deux facteurs est accrue au moment du départ. Des années de dévouement, d’engagement, de confiance et de loyauté peuvent être anéanties en quelques heures à peine si des licenciements ou des démissions sont mal gérés.

Bien trop souvent, les salariés qui s’en vont pour répondre à de nouvelles opportunités sont ignorés, culpabilisés ou considérés comme déloyaux. Il est normal d’exprimer des regrets quand un salarié démissionne, mais les supérieurs hiérarchiques devraient également le féliciter et reconnaître la nouvelle opportunité de carrière du salarié. Et lorsque les salariés ne partent pas de leur propre initiative, assurez-vous qu’ils savent pourquoi ils sont renvoyés et, si possible, essayez de les orienter vers d’autres opportunités au sein de la même entreprise.  Si cette option n’est pas envisageable, mettez à leur disposition des services de transition de carrière et d’outplacement bien avant leur dernier jour, afin de leur donner les meilleures chances de trouver un nouveau poste dès que possible. Si les salariés partants se sentent soutenus par leur ancien employeur et obtiennent rapidement un nouveau poste, ils seront moins amers et davantage susceptibles de revenir si nécessaire. Une étude portant sur le secteur suggère que les salariés dont les postes ont été supprimés par licenciement sont deux fois plus susceptibles d’envisager de retourner vers un ancien employeur s’ils ont été soutenus grâce à un programme d’outplacement que ceux qui n’ont pas reçu ce soutien.

Face à l’épuisement des réserves de talents et aux pénuries de compétences, tombées à leur niveau historique le plus bas, la situation devant s’aggraver avec le Brexit près de devenir une réalité, encourager les salariés boomerang à rentrer au bercail pourrait apporter de multiples avantages.

 

Nous aidons les employés à effectuer une transition rapide et fructueuse vers de nouveaux emplois et de nouvelles perspectives de carrière dans votre entreprise ou auprès d'autres employeurs.

Avec des milliers d'emplois disponibles dans votre secteur, plus de 30 000 anciens clients qui réussissent à nos côtés et auprès des employeurs de votre communauté, nous vous offrons tout ce dont vous avez besoin pour trouver un emploi à votre goût.

« DÉMARRAGE » DU TEXTE RELATIF À 07 492 811 811

Vous possédez déjà un compte ?