Nos régions

Région Sud

La Direction des Opérations Sud est dirigée par Serge KOHLMANN, et regroupe 3 grandes régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Forte d’une vingtaine d’implantations sur l’ensemble de ce territoire, nous mettons à votre disposition une combinaison unique d’expertises RH, portée par des équipes de proximité, enthousiastes et créatives.

LHH Altedia accompagne plus de 1000 entreprises sur le Sud de la France, de tous secteurs d’activité, dans les domaines privés comme publics, dans des contextes français et internationaux.

Région Auvergne-Rhône-Alpes - 7,8 millions d’habitants

  • 2ème région française la plus peuplée
  • 3,5 % de croissance démographique (2 fois supérieure à celle de la France elle-même 2 fois supérieure à celle de l’UE)
  • 1 habitant sur 2 d’Auvergne-Rhône-Alpes a moins de 40 ans et 1 habitant sur 4 moins de 20 ans
  • 1,5% du PIB européen, 2ème rang français

Emploi, économie

  • 450 000 entreprises
  • 94 % des entreprises ont moins de 10 salariés
  • 15 pôles de compétitivité, 19 clusters
  • 6,5 milliards d’€/an investis dans la recherche
  • 3000 étudiants en enseignement supérieur
  • 2ème région touristique française après l'Ile-de-France

Une grande région européenne

Avec une superficie de 69 711 Km2, une population de 7 940 652 habitants, 608 986 entreprises industrielles, commerciales, de services et du BTP et un PIB de 244,049 milliards d'euros, la région Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des grandes régions de l'Union européenne.

 

De puissants atouts

Auvergne-Rhône-Alpes figure parmi les toutes premières régions de l’Union européenne, tant par sa superficie et sa population que par la richesse qui s’y crée.

Elle bénéficie de puissants atouts : son positionnement stratégique de carrefour européen, la proximité d’importants marchés, ses pôles de compétences, un cadre de vie remarquable ou encore une population jeune, active et en croissance. Le niveau de formation de la ressource humaine, ainsi qu’un fort potentiel de recherche et d’innovation, favorisent le dynamisme des activités économiques et l’attractivité de la région.

Un tissu économique riche

Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région française et la quatrième région de l’Union européenne en termes de PIB. Elle dispose à la fois d’un socle industriel solide et d’un secteur tertiaire étoffé, avec de puissantes activités touristiques. La région est bien dotée en centres de décision économique ; elle apparaît attractive pour les capitaux étrangers. Au cœur du tissu économique, les Chambres de commerce et d’industrie représentent plus de 360 000 établissements de l’industrie, du commerce et des services.

L’industrie de la région Auvergne Rhône-Alpes se structure autour de huit grands secteurs d’activité.

  • La fabrication de produits métalliques (sauf machines et équipements), qui pèse près de 3 % de l’emploi régional
  • La fabrication de produits en caoutchouc et en plastique emploie 50 000 emplois, dont 9 000 à Clermont-Ferrand, presque exclusivement liés à la multinationale Michelin.
  • La fabrication de produits électriques et électroniques est tout particulièrement présente dans l’agglomération de Grenoble qui s’en est fait une spécialité. Deux sociétés emblématiques dominent le secteur : STMicroelectronics et ses 5 000 salariés d’une part, Schneider Electric et sa douzaine d’établissements (pour près de 4 000 salariés) d’autre part
  • La fabrication de machines et équipements est le secteur d’activité le plus fortement surreprésenté dans la région Auvergne Rhône-Alpes. Cette industrie est essentiellement localisée dans l’est de la région. On signalera, dans la banlieue lyonnaise, les sociétés Bosch et Aldes Aéraulique à Vénissieux, Montabert à Saint-Priest et Bayard à Meyzieu.
  • L’industrie chimique, si elle pèse moins de 1 % de l’emploi total, est nettement surreprésentée dans la région. C’est une industrie concentrée sur quelques sites dans la vallée du Rhône, notamment dans l’agglomération lyonnaise (Bayer, Rhodia, Kemone, Biomerieux, Bluestar Silicones, Arkema)
  • L’industrie pharmaceutique constitue également un secteur industriel clé de la région. Particulièrement concentré, il est dominé par les sociétés Sanofi Pasteur et Sanofi Chimie qui emploient à elles deux plus de 5 000 salariés, soit un tiers de l’emploi du secteur.
  • La fabrication de textiles occupe seulement 0,8 % de l’emploi régional. Mais elle figure historiquement parmi les spécificités sectorielles les plus marquées de la région. Son déclin, engagé dès les années 1970, s’est accéléré à la fin des années 2000
  • L’industrie agroalimentaire pèse 1,5 % de l’emploi régional. C’est moins qu’en moyenne métropolitaine (1,8 %). Elle est principalement constituée de petites unités de production éparpillées sur l’ensemble du territoire.

 

Région Occitanie

L’Occitanie est née en 2016 de la fusion des régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Deuxième région de France en superficie et cinquième région en population, elle bénéficie de multiples atouts pour rayonner aux niveaux français et européen.

Le développement économique est l’une des compétences majeures de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Les atouts dont dispose ce territoire constituent autant d’opportunités de création d’emplois et de richesse.

  • L’agriculture occupe la moitié du territoire
  • Industrie : 213 OOO emplois salariés
  • 4ème région touristique Française
  • 1ère région française pour la recherche
  • Santé et science du vivant en pointe
  • Numérique : une région très connectée
  • Economie littorale, la "croissance bleue"

Emploi régional

L’emploi régional est composé à 79,1% par le secteur tertiaire, à 12,4% par l’industrie, à 6,3% par le secteur de la construction et 2,2% par l’agriculture : 

  • Secteur Tertiaire = 79.1%
  • Secteur construction = 6.3%
  • Secteur Industrie = 12.4%
  • Secteur Agricole = 2.2%

Focus sur l'Aéronautique

  • 86 000 emploi dans l’Aéronautique et le Spatiale
  • + de 800 entreprises dans la région
  • 1ère région européenne pour l’aviation civile
  • 10 M d’€ de Chiffre d’affaires
  • 41% d’emploi industriel

 

RégionProvence-Alpes-Côte d'Azur

Troisième région la plus peuplée de France, Provence-Alpes-Côte d’Azur compte 5 000 000 habitants. Elle a gagné deux millions d’habitants en 45 ans. Paca est ainsi la région qui a connu la plus forte progression démographique depuis 1962 (+ 73 % contre + 35 % en moyenne nationale). Si Paca fait encore partie des régions françaises et européennes dynamiques sur le plan démographique, elle a perdu son leadership national dans les années 90. Devenue moins attractive, elle figure aujourd’hui derrière les autres régions du sud et de l’ouest de la France. Le solde migratoire, c’est-à-dire l’excédent des arrivées sur les départs, est passé de 30 000 par an dans les années 70 à près de 17 000 sur la période 1990-1999, puis à moins de 13 000 depuis 2000. La région gagne des habitants de tout âge, à l’exception des jeunes de 18 à 20 ans : une partie d'entre eux la quittent en effet pour leurs études. Entre 2001 et 2006, Paca a accueilli chaque année 6 800 actifs et 2 800 retraités supplémentaires. La région se situe au 3e rang pour l’accueil des cadres.
Première région d’accueil pour les touristes français et deuxième pour les touristes étrangers, après Paris, la destination Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) séduit chaque année 31 millions de visiteurs. La région dispose de nombreux atouts : une offre d’hébergement pour tous les goûts et tous les budgets ; une gastronomie traditionnelle originale et savoureuse ; une programmation culturelle dense et variée ; des massifs montagneux grandioses, des stations balnéaires légendaires, des paysages qui ont inspiré les plus grands peintres...

Tous les secteurs d’activité sont représentés en PACA (nomenclature d’activité en 38 postes de l’Insee) selon des volumes et avec des caractéristiques (conditions d’emploi, profil de la main-d’œuvre, localisation géographique des salariés, etc.) diversifiées.

Le commerce, réparation d’automobiles et de motocycles est le plus gros employeur avec 240 820 salariés, soit 15 % de l’emploi salarié de PACA. Il est suivi de près par le domaine sanitaire et social (activités pour la santé humaine, l’hébergement médico-social et l’action sociale sans hébergement). Ce domaine concentre 222 300 salariés, soit 14 % de l’emploi salarié de PACA.

A contrario, les industries extractives représentent le plus faible contingent d’emplois salarié. Avec 1 600 salariés, sa part représente 0,1 % de l’emploi salarié en région. D’une façon globale, les secteurs industriels sont peu présents en PACA (notamment l’industrie extractive et l’industrie manufacturière, la distribution d’énergie et l’assainissement se distinguant). Leur part est de 9,5 % de l’emploi salarié régional, soit 154 500 salariés.


 

 

 

 

 

 

 

    Nous aidons les employés à effectuer une transition rapide et fructueuse vers de nouveaux emplois et de nouvelles perspectives de carrière dans votre entreprise ou auprès d'autres employeurs.

    Avec des milliers d'emplois disponibles dans votre secteur, plus de 30 000 anciens clients qui réussissent à nos côtés et auprès des employeurs de votre communauté, nous vous offrons tout ce dont vous avez besoin pour trouver un emploi à votre goût.

    « DÉMARRAGE » DU TEXTE RELATIF À 07 492 811 811

    Vous possédez déjà un compte ?