International Women's Day

La voie à suivre pour les femmes leaders : cultiver votre identité authentique

Veronica Draleau (Ross) Article

International Women's Day

Un jour où je me sentais débordée au travail il y a quelques années, j’ai dit à mon mari (en plaisantant à peine) que je changerais de carrière pour devenir emballeuse à l’épicerie du coin.

J’ai essayé de lui faire comprendre que la diminution hypothétique de notre revenu serait plus que compensée par la réduction de mon niveau de stress. Il n’en était pas convaincu. « Je te soutiens, peu importe les décisions que tu prends, a-t-il dit. Mais je sais que tu ressentirais du stress dans ce travail aussi. »

Il n’avait pas tort. Je n’étais pas emprisonnée dans un travail à stress élevé; c’est ma mentalité qui m’emprisonnait dans un état de stress. 

Beaucoup de femmes leaders ont cette même mentalitéelles font tout ce qu’il faut pour réussir, mais sont hantées par d’autres soucis. Je compare ces sentiments avec celui qu’on a lorsqu’on se demande : « Est-ce que j’ai oublié d’éteindre la cuisinière? » Ce genre de pensées déclenche une inquiétude légère, mais persistente de ne pas en faire assez ou d’oublier quelque chose d’important.  

Même si de nombreuses femmes brûlent la chandelle par les deux bouts, il peut être très difficile d’admettre que nous éprouvons des problèmes. 

De loin, on peut avoir l’impression que les autres femmes ne vivent pas ces difficultés. Elles donnent une impression de facilité, et semblent plutôt détendues et à l’aise.  

J’ai déjà essayé d’ignorer ce stress et cette culpabilité. Pour ce faire, je me suis plongée dans mon travail parce que je croyais que de faire mon travail à la perfection m’enlèverait du stress. Je supposais que rechercher la perfection était la voie la moins stressante. 

J’ai appris à quel point cette façon de penser était erronée lorsque j’ai assisté au séminaire de Lee Hecht Harrison sur l’avancement des femmes dans des rôles de leadership (EWIL). 

Il y avait tellement de femmes incroyables dans la pièce, dont je connaissais de réputation, qui excellaient dans leur travail. Je me souviens m’être dit : « Quelles leçons pourront-elles tirer de ce séminaire? Elles savent certainement tout ce qu’il y a à savoir ».

J’ai appris que nous avions beaucoup défis, suppositions et peurs en commun. Entendre les histoires des autres m’a permis de redéfinir l’image que je me faisais d’une leader.  

Avant le séminaire EWIL, je n’avais pas réalisé que j’avais une vision stéréotypée d’une femme leader qui connaît du succès. Essayer d’atteindre cet idéal m’empêchait d’adopter mon propre style et était une source inutile de stress. Le fait de voir des femmes leaders accomplies affirmer leurs propres styles authentiques m’a permis de rompre avec ce stéréotype problématique.

Je pense que les femmes développent peu à peu une compréhension différente de ce que « leadership » signifie. Dans le passé, nous pensions que les leaders se devaient d’avoir toutes les réponses et de porter tous les résultats de l’entreprise sur leurs épaules. La façon dont le travail était fait importait peu, pourvu qu’il fût fait. 

De nos jours, tout est une question de réseautage. Vous n’avez pas besoin d’avoir toutes les réponses. En fait, vous ne devriez pas prétendre toutes les avoir. Toutefois, il vous faut savoir où aller et qui contacter pour obtenir ces réponses. Voilà ce qui fait d’une personne un grand leader.  

Il existe de nombreuses façons différentes pour les femmes de démontrer leur valeur unique en tant que leaders dans le monde des affaires actuel. Auparavant, la vie professionnelle était une question de sécurité d’emploi. La plupart des gens envisageaient de travailler pour la même entreprise toute leur carrière.

Maintenant, les travailleurs peuvent changer, et changeront d’employeur de manière plus fréquente. Cela signifie que les entreprises doivent travailler plus fort pour garder leurs meilleurs employés et doivent offrir plus qu’une sécurité d’emploi. Elles doivent offrir un endroit où les gens sont motivés à aller travailler, jour après jour.  

Les données nous indiquent que les gens se joignent à des entreprises, mais qu’ils quittent les gestionnaires. Pour les femmes leaders, gérer une équipe est un domaine de force. Celles-ci sont généralement plus intuitives et sont, dans bien des cas, capables de créer des liens plus forts et meilleurs avec les employés, cultivant ainsi leur loyauté.

Reconnaître ce trait comme une force plutôt qu’une faiblesse (selon mon ancienne vision stéréotypée d’une leader) m’a permis de faire plus librement confiance à mon instinct et de diriger d’une façon qui me ressemble davantage.

Pour tirer profit des connaissances et de l’expérience des femmes, je vous recommande de bâtir votre propre réseau de femmes leaders en créant simplement des occasions pour partager des expériences les unes avec les autres. Vous pourriez créer un groupe ou simplement trouver une autre femme dans votre entreprise avec qui vous pouvez parler franchement. 

Trouver quelqu’un avec qui vous êtes à l’aise de partager vos craintes et vos difficultés est un grand atout qui peut vous aider à mieux comprendre vos propres suppositions et à trouver des solutions pour contourner les obstacles qui se trouvent entre vous et le succès. 

Un des problèmes persistants dont j’ai fait part au séminaire EWIL est commun à beaucoup de femmes : elles ne communiquent pas assez leurs réussites. Les hommes n’ont habituellement pas ce problème. Ils parlent ouvertement de leurs réussites lors de conversations à l’heure du dîner ou dans la salle pause-café.    

Par contre, les femmes tiennent pour acquis que leur bon travail va parler de lui-même et que les gens sauront automatiquement quand elles feront du bon boulot. Souvent, les femmes sont ignorées lorsque vient le temps de pourvoir des postes de leadership simplement parce qu’elles ne parlent pas assez de leurs réussites antérieures et de leurs ambitions, du moins, pas autant que les hommes. Nous sommes plutôt davantage portées à consacrer notre temps à parler en faveur de de nos collègues. 

Nous devons toutes apprécier les différences en regard du leadership, pas seulement entre les hommes et les femmes, mais aussi à tous les niveaux. En étant honnêtes avec nous-mêmes et en acceptant notre style, nous pouvons réduire un peu la pression inutile à laquelle nous sommes confrontées et miser sur le pouvoir de l’authenticité. 

En d’autres mots, nous aurons une chose de moins « sur le feu » dans nos vies.

 

We help employees transition quickly and successfully into new jobs and career opportunities within your company and with new employers

We’ll help you find a new job or career quickly. 

We have helped over 30,000 people around the world find a new job. With thousands of jobs in your industry, connections to more than 7,000 employers and recruiters, and over 2,000 career coaches, we have everything you need to find a new job or career path you'll love.

Register to get started Register with an ID
TEXT "START" TO 07 492 811 811

Already got an account?CRN login