Comment remonter la pente (et plus) après avoir été licencié

Tirez parti des personnes qui vous entourent pour reprendre pied après une perte d’emploi.

services
NOUS AVONS AIDÉ DES MILLIONS DE PERSONNES À TROUVER UN NOUVEL EMPLOI.

Laissez-nous vous aider à trouver votre prochaine grande opportunité.

Lire la suite

L’une des variables inévitables (et à forte charge émotionnelle) de la perte d’emploi est le facteur humain. Le ressentiment envers les personnes de votre entreprise pour vous avoir licencié; la peur de voir une gêne dans les yeux de vos amis et collègues; la dévastation à la perspective de décevoir votre famille.

En effet, l’une des principales craintes associées à la perte d’un emploi est la peur d’être perçu comme un raté.

Mon oncle, Ken Sullivan, se rappelle avoir perdu son poste de directeur régional des ventes à Wall Street en 2002.

« C’était plutôt direct. On m’a appelé pour me dire qu’il fallait réduire les effectifs. Moi y compris. »

La société de M. Sullivan faisait face à une pénurie alarmante de capitaux, en grande partie en raison de la surévaluation des cours des actions.

 Bien qu’il ait été licencié en raison de la mauvaise situation financière de son entreprise plutôt que de ses propres performances, M. Sullivan a tout de même eu du mal à faire face à la situation.

« Le plus dur, ça a été de le dire à ma femme. Cela nous a également imposé une contrainte financière que nous n’avions pas prévue ».

Tous ceux qui ont été à la place de Sullivan peuvent comprendre ces difficultés. Mais si vous voulez rebondir, vous pouvez faire appel aux personnes qui vous entourent pour reprendre pied après une perte d’emploi.

Guérison personnelle. Après une perte d’emploi, trouver un nouveau poste occupera inévitablement une place importante et remarquée dans votre espace mental. Sortir pour le déjeuner ou se retrouver entre amis vous permettra de vous libérer de vos pensées. Et si le sujet est abordé, n’ayez pas peur d’en parler. Les réponses apportées peuvent vous donner une perspective et peut-être même une idée d’emploi ou deux.

Rétablissement professionnel. Après son licenciement, mon oncle a été agréablement surpris par la puissance de son réseau de contacts personnels. « Quelques jours après mon licenciement, j’ai commencé à passer des appels à des amis, à des associés professionnels et à des membre de ma famille. J’ai trouvé un nouvel emploi en moins d’un mois ». Jusqu’à 85 % des emplois sont pourvus par le biais du réseautage. En d’autres termes, mettez votre réseau à profit.

La perte d’un emploi peut être dévastatrice, et les personnes qui vous entourent y seront inévitablement liées, que ce soit directement ou indirectement. La clé de la reprise est d’exploiter leur potentiel pour vous offrir une voie d’avenir, afin que vous puissiez vous relever et progresser comme jamais auparavant.

À propos de l’auteur

Kenneth Vesey poursuit un cursus de premier cycle à l’université de Fordham en vue d’obtenir une licence en psychologie et une mineure en marketing. Avec une formation en musique irlandaise et en rhétorique compétitive, Kenny est particulièrement intéressé par l’expression créative comme moyen d’autonomiser les individus sur le lieu de travail et de transformer les entreprises à l’échelle. Communiquez avec lui sur LinkedIn.

Partager cet article

Découvrez comment LHH peut vous aider à gérer votre carrière.

Nous pouvons vous aider à bâtir votre projet de carrière et à identifier la prochaine grande étape. Communiquer avec nous
Déjà inscrit? Continuez sur register.lhh.com. Afficher le site