Retour aux articles

Comment écrire une lettre de motivation qui marche ?

Vous avez déjà réalisé un CV efficace pour postuler aux offres qui vous intéressent, place maintenant à la lettre de motivation. Le but : qu’elle soit assez convaincante pour vous permettre de décrocher un entretien. Place à nos conseils pour atteindre cet objectif.

1. Les indispensables de la lettre de motivation

Tout d’abord, revenons sur les enjeux de la lettre de motivation : elle vise à prouver votre adéquation pour le poste proposé ainsi que votre volonté d’intégrer l’entreprise et le poste. C’est le moment de montrer que votre profil est davantage adapté que celui d’un autre candidat et que vous êtes informé sur la structure.

La lettre de motivation doit impérativement être adaptée à l’entreprise et au poste visé. Une lettre générique se ressentira immédiatement et sera très certainement écartée par le recruteur. Il est donc impératif de savoir à qui vous vous adressez pour en adapter le contenu. Avant de vous lancer dans la rédaction, prenez donc le temps de vous renseigner sur l’entreprise, ses produits ou services, son secteur d’activité, ses valeurs, le nombre de personnes qui y travaillent, les filiales qui la composent, les différents sites de production, sa date de création et son évolution... autant d’éléments qui pourront également vous être utiles dans le cas où vous décrochez un entretien ! Plus vous connaîtrez d’informations sur l’entreprise et plus la rédaction de la lettre de motivation sera aisée.

>> A lire également Comment se préparer à un entretien d’embauche ?

Conseil pratique : comparez le contenu de l’annonce avec votre lettre de motivation pour vous assurer de coller à la demande. Mettez en avant la contribution que vous apporteriez à l’entreprise : pour cela, intégrez-y à la fois vos compétences techniques, telles que la maitrise de logiciels de montage vidéo ou la connaissance de codes d’intégration par exemple ; et vos compétences comportementales comme l’appétence pour le travail d’équipe ou l’écoute. Mobilisez pour cela vos précédentes expériences afin de mettre en avant des situations concrètes lors desquelles vos aptitudes ont été prouvées.

Pour résumé, ayez en tête qu’une lettre de motivation est généralement composée en 3 parties : « vous », la partie sur l’entreprise, « je » c’est-à-dire votre expérience et vos motivations, puis « nous » qui correspond à ce que vous pourriez produire ensemble.

Pensez que la lettre de motivation, très souvent un passage obligé des processus de recrutement, est aussi un exercice, au-delà du fond, afin de tester votre capacité à l’effort et à vous plier aux rituels de l’entreprise.


2. Qu’est-ce que le taux de séparation d’une entreprise ?

  • Sollicitez la relecture d’une tierce personne : afin de corriger les éventuelles tournures de phrase, fautes d’orthographes, lourdeurs de formulation.
  • Soyez synthétique : évitez les phrases trop longues, respecter le principe une idée par phrase, la lettre de motivation ne doit pas faire plus d’une page.
  • Expliquez comment vous avez trouvé l’offre d’emploi : cela permettra d’ajouter des éléments de contexte à votre introduction.
  • Concluez votre lettre par une demande d’entretien : afin de pousser le recruteur à vous contacter et vous permettre de détailler les informations transmises dans la lettre de motivation.
  • Votre CV et votre lettre de motivation doivent être complémentaires : les deux documents ne doivent ni répéter les mêmes idées, ni à l’inverse ne recouper aucune information.

Vous vous sentez maintenant plus à l’aise pour rédiger vos lettres de motivation ? Prochaine étape : rendez-vous sur notre site pour découvrir nos offres d’emploi.