Comment améliorer ses soft skills liées à la communication ?

Parmi toutes les soft skills, les capacités de communication sont sans doute les plus importantes… Mais aussi les plus faciles à travailler et à mettre en avant !

Les softs skills ont pris ces dernières années une importance considérable pour les recruteurs qui tentent de dénicher la perle rare. Dans un contexte de monde du travail hyper concurrentiel, marqué par une uniformisation des profils tous plus surdiplômés les uns que les autres, les softs skills représentent pour un candidat une réelle valeur ajoutée.


Mais les plus importantes de toutes ces compétences comportementales, celles qui font partie des soft skills les plus recherchées, sont sans doute celles liées aux capacités de communication, qu’elles soient verbales ou écrites. À quoi ressemblent-elles dans les faits, et comment pouvons-nous les travailler pour les maîtriser de fond en comble, c’est ce que nous allons voir ensemble !


Des capacités de communication aux multiples facettes

Couvrant un spectre très large allant de la communication verbale aux qualités d’écriture et à la maîtrise du langage corporel, les softs skills liées à la communication peuvent s’avérer autant actives que passives.

La communication passive, plus importante qu’elle n’y parait

Avoir une bonne communication démarre souvent par des choses simples qui ne demande pas forcément de performances orales, mais plutôt de bonnes compétences humaines. Car avant de savoir parler, savoir écouter est déjà une grande qualité. Vous mettez ainsi vos interlocuteurs à l’aise, et vous vous donnez le temps de la réflexion pour mieux agir par la suite.

Savoir écouter, ou ce que l'on appelle également écoute active, est une des composantes essentielles d’une autre forme de communication que l’on pourrait qualifier d’intelligence émotionnelle. Faire preuve d’empathie, reconnaître les difficultés que peuvent présenter les situations de discrimination ou de handicap, accepter les commentaires et gérer calmement des situations de stress, voilà autant d’aspects de la communication passive qui font de cette soft skill une arme incroyable pour réussir son intégration en entreprise.

On n’oubliera pas de citer aussi ici les qualités de présentation et de communication non verbale, indispensables pour inspirer la confiance d'un recruteur ou d’un collègue. Bien présenter, c’est faire preuve de respect envers les autres, qui vous rendront au centuple ce respect dans vos relations de travail.

La communication active, ou comment aller vers les autres ?

Bien entendu, on ne peut pas parler de ces compétences sans évoquer des capacités purement verbales et écrites de communication interpersonnelle. S’exprimer clairement et poliment doit faire partie de vos premières qualités. Cela induit logiquement de bien meilleures performances de négociation et de persuasion qui pourraient vous être très utiles, surtout si votre emploi requiert un contact direct avec la clientèle.

Ces compétences de communication active incluent également la gestion de conflits, qui peuvent être désamorcées immédiatement par le biais d’une communication transparente et franche. Pour une bonne communication en entreprise, vous devez savoir être constructif, précis et honnête dans les commentaires que vous adressez à vos collègues.

Travailler ses soft skills liées à la communication

Maintenant que vous avez découvert toute l’étendue des capacités de communication, il s’agit de bien comprendre leur importance et d’apprendre à les mettre en avant ou à les travailler pour maximiser leur impact sur votre quotidien.

Des qualités de communication importantes à tous les niveaux

Savoir communiquer est important à plus d’un niveau. Du premier contact avec les ressources humaines à votre quotidien de salarié, la maîtrise des compétences douces en communication sera la clé de votre réussite en entreprise.

Les compétences en communication sont parmi les premières soft skills que scrutent les recruteurs au moment des entretiens d’embauche. Au vu de la concurrence importante qui existe pour accéder aux meilleurs postes, il n’est pas étonnant que les recruteurs privilégient les candidats qui non seulement possèdent les qualités premières pour la position (le diplôme adéquat, les connaissances techniques...) mais savent aussi en parler et les mettre en avant.

Si les recruteurs sont aussi attentifs à vos capacités de communication pendant les entretiens d’embauche, c’est qu’ils savent que ces softs skills seront ensuite déterminantes tout au long de votre carrière au sein de l’entreprise, que ce soit pour votre travail quotidien que pour accéder à des postes de direction.

Les bonnes techniques pour mieux communiquer

Si les softs skills en général semblent des compétences relativement innées, elles peuvent en réalité se travailler de multiples façons. Voici nos sept conseils pour acquérir ou progresser sur vos qualités de communication.

1. Soignez votre grammaire et votre orthographe

Quitte à utiliser un correcteur automatique ou tout autre outil d’assistance, gardez bien à l’esprit que rien n’est plus rédhibitoire qu’un texte grammaticalement incorrecte ou un mail de premier contact rempli de fautes.

2. Allez à l’essentiel

À l’écrit comme à l’oral, il est toujours très simple de faire compliqué, mais c’est en revanche rarement efficace. Allez à l’essentiel et votre communication n’en sera que plus claire.

3. Pensez ce que vous dites

L’authenticité est une des clés essentielles d’une communication réussie. Si vous pensez réellement ce que vous dites ou ce que vous écrivez, votre interlocuteur le sentira forcément.

4. Mettez-vous à la place des autres

Pour bien communiquer, mieux vaux maîtriser son sujet. Se mettre à la place de vos interlocuteurs peut considérablement vous aider à adapter votre tonalité et le contenu de votre discours.

5. Soignez le langage corporel

N’oubliez pas que la communication, même verbale, passe aussi par ce que vous dégagez. Le langage corporel est primordial, faites donc attention à la position de vos mains ou à ce que raconte votre expression faciale.

6. Préparez-vous

Au préalable à toutes vos conversations importantes (qu’il s’agisse de votre entretien d’embauche, ou plus tard d’une négociation avec vos clients), n’hésitez pas à prendre des notes (mentales ou physiques) pour bien préparer votre discours et l’aborder en toute confiance.

7. Exercez-vous

Cela va de pair avec le point précédent ; pour parfaire vos techniques de communication, mieux vaut vous entraîner. Une répétition générale de votre prochain entretien d’embauche avec un ami ne pourra que vous aider à affiner votre discours et à réussir votre interview.


Vous souhaitez évaluer ou développer vos soft skills liées à la communication ? En sollicitant un cabinet de recrutement comme LHH Recruitment Solutions, vous serez guidé pour les améliorer !