Retour aux articles

Management de transition : comment assurer la conduite du changement ?

Le management de transition est la clé du succès pour toutes les entreprises qui, plutôt que de subir les changements au sein de leur entreprise, préfèrent en assurer la conduite

Encore accentué par la récente crise sanitaire, cette évolution rapide de notre environnement professionnel se doit absolument d’être, sinon anticipée, tout du moins accompagnée en souplesse par des entreprises pour qui l’adaptation rapide à de nouvelles situations est devenue une question de survie.

En provenance des pays anglo-saxons où il existe depuis une vingtaine d’années, le management de transition est la clé du succès pour toutes les entreprises qui, plutôt que de subir les changements au sein de leur entreprise ou de leur marché, préfèrent en assurer la conduite. Et qui dit transition dit aussi fort logiquement processus et étapes à ne pas manquer pour mettre son entreprise sur de bons rails.


Etape 1 : identifier et anticiper les changements

S’il pourrait aisément passer pour un simple effet de mode encore précipité par la rapide émergence du numérique, le terme de transformation est pourtant au XXIème siècle une réalité bien tangible pour de nombreuses entreprises. Et les raisons de changer pour ces entreprises sont aussi multiples, qu’il s’agisse :

  • De la nécessité de sortir en douceur d’une situation de crise, que celle-ci ait été provoquée par un retournement du marché ou une restructuration rendue nécessaire par les circonstances ou bien un départ imprévu ou précipité d’un salarié. Tant d’événements qui impliquent une prise de conscience rapide de la part de l’entreprise.
  • De s’adapter tout simplement à une évolution naturelle du marché, que ce soit en ce qui concerne les nouveaux modes de travail, la nécessité de se digitaliser ou de prendre en compte au plus vite une situation de concurrence émergente.
  • D’accompagner une évolution inhérente à la vie de l’entreprise, le lancement d’un nouveau produit ou d’une nouvelle offre, la création d’un nouveau service, une acquisition ou une fusion. Toutes ces étapes qui pourraient, pour être bien négociées, nécessiter de faire appel à un manager de transition.

Mais avant de penser à recruter un spécialiste du manager de transition, encore faut-il identifier le bon moment pour cela. Si le pouvoir de la data est aujourd’hui très largement reconnu, trop peu d’entreprises se sont déjà dotées d’un véritable arsenal de surveillance et d’un professionnel de l’analyse informationnelle. Ce dernier, capable de conduire en continu un audit de la situation de l’entreprise à tous les niveaux, pourra également mettre en place des processus d’alerte efficaces et ainsi anticiper les futurs changements qui attendent l’entreprise et nécessiteront certainement de s’entourer de spécialistes de la question.


Etape 2 : s’entourer de spécialistes du management de transition

Vous l’aurez compris, le management de transition est un sujet si vaste, et pouvant recouvrir tant d’aspects différents, qu’il nécessite pour en assurer la bonne conduite des qualités transversales intrinsèques. En d’autres termes, le manager de transition est un véritable couteau-suisse entrepreneurial doté d’excellentes compétences organisationnelles et pourvu d’une solide expérience lui permettant de s’adapter rapidement aux situations les plus complexes tout en évitant les copié-collés fatalement inefficaces.

Dans l’épisode du podcast de “Conversations RH” consacré au management de transition, il est rappelé la nécessité de toujours bien garder à l’esprit son double caractère temporaire et purement opérationnel. Le manager de transition est en effet recruté spécifiquement pour une mission donnée, au terme de laquelle, loin de se contenter de simples conseils stratégiques, il sera jugé sur les résultats obtenus.


Etape 3 : accompagner le changement en douceur

Dans les faits, l’aspect purement temporaire des missions de management de transition présente l’avantage de permettre d’apporter un regard extérieur de professionnel sur une situation de changement à laquelle on est en peine de trouver une solution en interne. En contrepartie, il est de l’intérêt de l’entreprise de faciliter au maximum l’adaptation du manager de transition et son intégration en son sein. Le plus rapidement le manager de transition pourra prendre la pleine mesure de la situation, le plus facilement il pourra préparer sa mission et activer sa mise en place stratégique tout en s’assurant que toutes ses recommandations sont clairement comprises par les salariés de l’entreprise qui l’accueille.

Rapidité d’action et transparence dans les deux sens : voici bien les deux clés essentielles du management de transition, ou en tout cas les deux qui soient exprimables ainsi. Car pour le reste, les situations de changement s’avèrent tellement différentes d’une entreprise à l’autre qu’il n’existe pas réellement de modèle type identifiable. S’ils s’appuient tous sur des compétences et expériences similaires, chaque manager de transition aura ainsi sa propre approche et son propre style, avec en tête une idée commune : le bon fonctionnement de votre entreprise à tous les niveaux.

Aux vues des compétences requises et de la flexibilité inhérente au poste, trouver le bon manager de transition pour intervenir sur votre problématique particulière n'est pas une sinécure. Mais soyez sans crainte, LHH Recruitment Solutions met à votre disposition son propre réseau de managers de transition expérimentés et qui (re)mettront votre entreprise sur de bons rails !